AACTUALITESSociete

Viol à Diamniadio: un ouvrier risque deux ans ferme

Le sieur Mouhamadou Camara a été attrait hier à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Il était poursuivi pour les chefs de prévention de viol et de détournement de mineure. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 10 au 11 d’octobre dernier à Diamniadio plus précisément à la Cité Fonctionnaire.

Selon la victime présumée, une certaine B. Sow (17 ans), le prévenu qu’elle a connu occasionnellement lui avait promis la somme de 10.000 Cfa. A l’en croire, Mouhamadou Camara qui avait usé de stratagème pour la mettre en confiance, n’a rien trouvé de mieux à faire que de l’entraîner dans une maison en construction. C’est sur ces entrefaites, dira-t-elle, qu’elle l’a suivi sans arrière pensée. Poursuivant son récit sous forme de déposition devant le juge pénal, elle a souligné qu’une fois dans le chantier, son partenaire d’un soir qui est ouvrier de son état, l’a tout simplement brutalisé avant de la violer.

Selon la nommée B. Sow, elle a été contrainte à entretenir à deux reprises des relations sexuelles avec le sieur Mouhamadou Camara. Selon toujours sa version des faits, son bourreau après avoir satisfait sa lubido, l’a payé du Thiackry pour la consoler avant de prendre congé d’elle. Pour l’aver son honneur, B. Sow s’est constituée partie civile dans cette affaire en réclamant en guise de dommages et intérêts la somme de 200.000 Cfa.

Le prévenu qui écoutait attentivement, a naturellement balayé d’un revers de la main ces accusations. En clair, il a nié catégoriquement les faits qui lui sont reprochés arguant que B.Sow dit tout dans cette affaire sauf la vérité. A l’en croire, il a été victime de sa gentillesse pour avoir donné à manger à une jeune fille qu’il a rencontré par hasard et qui était quasiment en errance la nuit des faits.

S’engouffrent dans cette brèche, son avocat Me El Hadji Diouf, a plaidé la relaxe pure et simple de son client pour délits non constitué. Le représentant du ministère public après avoir écarté le délit de viol a cependant demandé au Tribunal de condamner Mouhamadou Camara à deux ans de prison pour détournement de mineure.

Finalement, l’affaire a été mise en délibéré à la date du 6 décembre prochain.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close