Bargny: un soudeur accusé d’avoir violé une fillette de 15 ans

Le sieur Mohamed Thiam est-il accusé à tort de viol sur une élève en classe de 4ème? En tout cas l’imputabilité des faits qui lui sont reprochés n’ont pas du tout convaincu le maître des poursuites. Le représentant du ministère public ayant décelé plusieurs zones d’ombres dans cette affaire, a demandé au Tribunal de relaxer le prévenu. Une thèse qui a été soutenu par les avocats de la défense. Pour ces derniers, leur client qui est sous mandat de dépôt depuis le 29 novembre dernier, doit être tout simplement renvoyé des fins de la poursuite, sans peine ni dépens. A les en croire, le sieur Mouhamed Thiam, n’a commis aucun délit pouvant justifier son maintien dans les liens de la détention. Le concerné qui comparaissait hier devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar clame toujours son innocence. Dans la foulée, il a précisé qu’il était sur son lieu de travail dans la nuit du 18 au 19 novembre dernier. A l’en croire, n’ayant pas le don d’ubiquité, il ne pouvait pas violer sa voisine de quartier, la nommée A. Ndiaye au cours de cette nuit-là. Celle-ci qui est âgée que de 15 ans a campé sur sa position le jour du procès. Mais pour témoigner de sa bonne foi, le prevenu a versé dans le dossier le carnet de pointage de la centrale à charbon où il travaille comme soudeur agréé. La partie civile refusant de l’entendre de cette oreille, a réclamé à l’instruction d’audience, la bagatelle de 5 millions Fcfa, pour laver son honneur. Finalement, l’affaire a été mise en délibéré pour aujourd’hui.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close