Cambriolage à Sacré-Coeur: plus de 25 millions emportés au domicile d’une styliste gambienne

Une styliste gambienne répondant au nom d’Adji Daffé a fait l’objet d’un cambriolage à la veille de la fête de Noël. Des malfaiteurs se sont introduits furtivement dans sa villa sise à Sacré Coeur au moment où elle était absente des lieux. Ces personnes malintentionnées ont fait main basse sur une importante somme d’argent libellée en Cfa, Dollar et en Dalassi, la monnaie locale gambienne. Au total, les voleurs ont emporté des numéraires d’une valeur de plus de 25 millions Fcfa avant de prendre la clé des champs.

La dame Adji Daffé qui en a fait l’amer constant une fois de retour à la maison, n’avait plus que ses yeux pour pleurer. Sans se faire prier, elle a formulé une plainte contre X qu’elle a déposé sur la table du Commissaire El Hadji Baïty Sène de Dieupeul. L’enquête rondement menée a permis l’interpellation de tous les employés de l’atelier de couture de la plaignante. Soumis au feu roulant des policiers-enquêteurs, le nom d’un certain Thierno Ndiaye est revenu comme un leitmotiv dans la procédure. Sans désemparer, la Brigade de recherches du Commissariat de police de Dieupeul a reçu l’ordre de tout faire pour mettre la main sur le principal suspect.

Après plusieurs heures d’intenses investigations, le sieur Thierno Ndiaye a été capturé chez lui à Niary Tally. Interrogé sommairement dès sa présence au poste de police, le mis en cause a reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés. Dans la foulée, il a balancé les noms de ses complices. Il s’agit d’un certain Tapha Fall qui n’est personne d’autre que le chauffeur attitré de la victime et un autre individu s’appelant Niokho Baye Ndour alias Mbeuss. C’est dans la chambre de ce dernier sise à Derklé que le partage du butin a eu lieu. Ces deux délinquants ont été arrêté à leur tour. A l’instar de Thierno Ndiaye le chef de file de ce gang, ils ont reconnu leur participation dans l’organisation de ce cambriolage.

Les employés de la plaignante qui avaient été gardés à vu pour les besoins de l’enquête quand l’affaire a éclaté, ont été relâché pour délit non constitué. Toutefois, les nommés Thierno Ndiaye, Tapha Fall et Niokho Baye Ndour dit Mbeuss ont été écroué en raison des indices graves et concordants de nature à motiver leur inculpation.

Au terme de leur délai légal de garde-à-vue, ils ont été déféré hier au parquet du procureur pour les faits d’association de malfaiteurs et de vol en réunion avec effraction commis la nuit.

Siaka NDONG

Related Articles

Laisser un commentaire

Close