ACTUALITESSociete

Massacre de Boffa-Bayotte: Pierre Goudiaby Atepa suspecte des éléments du Mfdc

Le collectif des cadres casamançais, qui regroupe notamment des élus et des scientifiques, a organisé un point presse à Dakar. Le collectif estime qu’à l’origine de ce drame, il y a le pillage du bois organisé par une véritable mafia.

 

« Je voudrais, avant de commencer, que nous puissions observer une minute de silence… » Après l’hommage, le président du collectif, l’architecte Pierre Goudiaby Atépa, a pointé du doigt différentes responsabilités. Notamment celle de la rébellion, le Mouvement des forces démocratiques de Casamance.

 

« Il semblerait effectivement que ce soit le MFDC qui ait demandé à ses membres d’essayer de voir comment faire pour arrêter le massacre des forêts de Casamance. Apparemment, il y a eu dérapage.»

 

Mais pour Pierre Goudiaby Atépa, l’origine de ce drame, la mort de ces 13 jeunes, est surtout à chercher dans l’organisation qu’il juge mafieuse, qui pille le bois de Casamance. « La racine du mal, c’est cette mafia qui s’est installée en Casamance et qui pille les forêts depuis plus de dix ans. Et si le procureur nous demande, nous lui donnerons des noms. »

Related Articles

Laisser un commentaire

Close