Me Amadou Aly Kane: « les faits reprochés à Khalifa Sall ne sont pas une infraction pénale »

Me Amadou Aly Kane n’y est pas allé du dos de la cuillère pour exiger ni plus ni moins la libération du député-maire de Dakar. Ce dernier est en détention préventive depuis le 7 mars 2017 dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar. Il est suspecté d’avoir détourné la bagatelle de 1,8 milliard Cfa. « Je pense que les faits qui sont reprochés à Khalifa Sall ne sont pas une infraction pénale. C’est la raison pour laquelle, j’ordonne la levée du mandat de dépôt de mon client », a-t-il déclaré. Me Kane s’exprimait au troisième jour du procès de Khalifa Sall et Cie qui se tient à la salle 4 du Palais de justice Lat Dior de Dakar. Dans la foulée, Me Amadou Aly Kane qui est membre du pool des avocats de la défense, a récusé les faits de détournement de deniers publics reprochés entre autres à Khalifa Sall. « Les faits reprochés à Khalifa Sall et Cie relèvent des faits de faute de gestion », a-t-il expliqué. Sous le bénéfice de toutes ces observations, Me Kane estime que le tribunal n’a pas la compétence de juger Khalifa Sall. « La Caisse d’avance qui est laissée à la discrétion du Maire, n’est rien d’autre qu’un fonds politique. Elle date en 1920 », a-t-il notamment dit.

(INFO: DAKAR HEBDO)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close