ME MOUSSA DIOP « La vente des deux parcelles de la société a été faite dans le respect exclusif des intérêts de DDD »

Dakar) « La vente des deux parcelles de la société a été faite dans le respect exclusif des intérêts de DDD et de ses salariés, avec un respect des prix réels du marché et une égalité de traitement » a déclaré, ce samedi à Dakar, le Directeur Général de DDD, Me Moussa Diop lors d’une conférence de presse.

A l’en croire, afin de rentabiliser le patrimoine de l’entreprise par une rentrée d’argent, une autorisation du Conseil d’Administration de Dakar Dem Dik a été émise pour viabiliser la façade du dépôt de Mermoz donnant sur l’Avenue Cheikh Anta Diop, un expert agréé a été commis pour examiner la bande de terre promise à la vente, la valeur vénale moyenne comptable du terrain à cet endroit est de 500 000 F CFA le m2, donc un milliard les 200 m2.

Il n’y a pas eu d’entente directe dans ce dossier car beaucoup de prétendants étaient en piste. Diamond Bank, la Banque Atlantique du Sénégal, Oil Libya et l’Apr, entre autres.

Au final, deux parcelles ont été vendues au même prix, à deux entités différentes. Diamond Bank et l’Apr.

Donc, la Direction générale a été prudente, diligente et avisée sur cette affaire. Dans cette polémique, les travailleurs sont aux côtés de leur Directeur Général. Ils savent que nous avons révolutionné la gestion de la société.

Du tout au tout et l’avons mené à une station inédite. Les salariés sont conscients que Me Moussa Diop est le premier défenseur de leurs intérêts. Cela peut aisément se mesurer à l’aune des actions suivantes :

Une gestion rigoureuse depuis 2014 qui a sauvé Dakar Dem Dik d’un dépôt de bilan, une préservation de centaines d’emplois, une déménagement du siège à Sacré Cœur 3 Pyrotechnie en attendant la construction du nouveau dépôt de Mermoz, situé à la menace de ruine de l’ancien siège.

Un effacement de dettes sociales héritées des exercices précédents : Imp, 150 millions, Habitat : 50 millions, Encours : 29 millions, tenues de travail, 44 heures…

La suppression des opérations Tabaski et une augmentation de l’avance Tabaski de 65 000 FCFA pour le grand bien des travailleurs.

L’acquisition de 475 bus neufs dans le cadre du Pse, avec des équipements embarqués pour la prise en compte des usagers en situation de handicap.

L’ouverture de nouvelles lignes et navettes, le lancement de lignes espress, le lancement du Sénégal Dem Dik le 1er février 2017, le lancement de l’AIBD Dem Dik le 7 Décembre 2017, la transparence dans le recrutement avec publication dans la presse nationale d’un appel à candidature en début d’année 2016.

Le recrutement de plus de 1300 jeunes sénégalais pour résorber le fort taux de chômage, notamment des personnes en situation de handicap dont des militaires mutilés de guerres, et une entrée massive des femmes aux postes de conductrices, de receveuses, de mécaniciennes et d’agents administratifs, des promotions internes qui ont touché au moins ¾ des salaires de l’entreprise, l’organisation annuelle de la fête des enfants et leurs colonies de vacances, le Cauri d’Or 2017 de la Responsabilité Sociale d’Entreprise en Avril 2017 entre autres…

igfm

Related Articles

Laisser un commentaire

Close