La Police poursuit 500 guinéens pour usage de faux documents sénégalais

Plus de 500 certificats de nationalité, cartes d’identité, actes de naissance, certificats de mariage, casiers judiciaires… C’est la somme des faux documents confectionnés par une bande de faussaire, pour des demandeurs Guinées.

Les limiers de la Sûreté urbaine de Dakar ont démantelé ce réseau de trafiquant de faux documents administratifs et civils. C’est une enquête ouverte par la Police qui a permis, le 8 janvier dernier, de mettre la main sur la bande. Cela grâce à une demande de certificat de nationalité effectuée par un Guinée qui avait déposé de faux document. Ce dernier, entendu par les limiers, a affirmé avoir eu recours aux services d’un faussaire via sa mère, pour avoir un faux extrait d’état civil Sénégalais.

Poursuivant l’enquête, les limiers de la Sûreté urbaine ont fini par épingler toute la bande. Des tonnes de documents administratifs Sénégalais déjà cachetés et signés ont été retrouvées dans un magasin Guinéen qui fait parti de la bande. La perquisition chez un autre membre du groupe a aussi permis de trouver de faux documents sur place.

Au terme de leur garde à vue, les malfaiteurs ont été présentés le 10 janvier dernier au procureur de la République. Les limiers sont actuellement à la poursuite d’au moins 500 guinéens, tous demandeurs de documents falsifiés.

ACTUNET

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close