Usurpation de fonction: le faux douanier Amdy Mbengue écope de 4 ans de prison ferme

Les dés sont jetés pour Amdy Mbengue. Le faux douanier a été envoyé en congé forcé de 4 ans à la citadelle du silence. Pendant 7 ans, il a réussi à deplumer d'honnêtes citoyens en se faisant passer pour un soldat de l'économie. Toute chose ayant une fin, c'est au rond-point de la Patte d'Oie qu'il a été cravaté en tenue d'officier par la gendarmerie.

Le sieur Amdy Mbengue a été attrait hier à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Le bonhomme était poursuivi entre autres pour les faits d’usurpation de fonction, de faux et usage de faux en documents administratifs et de tentative d’escroquerie. Le prevenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Il a cependant récusé l’incrimination de tentative d’escroquerie. Bousculé de questions à l’interrogatoire d’audience, il a indiqué qu’il avait l’habitude de porter la tenue des douaniers pour tout simplement…frimer.

Cette stratégie de défense a été vite démoli par le représentant du ministère public. Selon le maître des poursuites, lors de la perquisition effectuée à son domicile par les hommes du Lieutenant-colonel Issa Diack de la Section de recherches de la gendarmerie nationale, un arsenal d’équipements appartenant à la douane a été saisi. Il s’agit entre autres de tenus d’officiers, des chaussures rangers, une carte professionnelle et divers documents compromettants. Au bénéfice de toutes ces observations, il a requis une peine d’emprisonnement de 5 ans ferme.

Abondant dans le même sens, la représentante de l’Agent judiciaire de l’État a rappelé le passé pénal du prevenu qu’elle a qualifié « d’imposteur ». A l’en croire, ce dernier a été déjà condamné en 2004 à deux ans de prison pour des faits similaires. C’est la raison pour laquelle, elle estime que le sieur Amdy Mbengue n’est pas dans les dispositions de s’amender. Pour l’ancienne Procureur, le tribunal doit sévir pour éviter que le faux douanier ne fasse des émules. Dans la foulée, elle a réclamé le franc symbolique. Elle a motivé son argumentation en expliquant que le prevenu a fait subir à l’administration des douanes un préjudice moral « incommensurable ».

La défense a plaidé une application bienveillante de la loi à l’encontre du prevenu. Pour Me Aboubacry Barro, les faits sont constants. Toutefois, il a demandé au Tribunal d’être clément car son client est marié à deux épouses et père de plusieurs enfants. Pour Me Iba Mar Diop, la place de son client n’est pas en prison mais au près d’un psychiatre. « Amdy est un mythomane. On doit l’amener chez un psychiatre », a-t-il déclaré.

Le tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi, a reconnu le prevenu coupable des faits qui lui sont réprochés. Et pour la répression, l’ancien Commando a été condamné à 4 ans de prison ferme.

(INFO: DAKAR HEBDO)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close