Procès Khalifa Sall : le tribunal s’attaque au fond

Après une suspension de 48 heures, le procès de Khalifa Sall et Cie a repris ce lundi. Le tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière correctionnelle s’est attaquée au fond du dossier.

 

Le Député-Maire de Dakar et 7 de ses co-prévenus sont poursuivis devant cette juridiction de jugement pour les faits de détournement présumé de deniers publics portant sur la somme de 1,8 milliard Cfa. Ce qui équivaut à la bagatelle de 30 millions Fcfa qui auraient été détournée sur la période allant de 2011 à 2015.

 

Le Maire de Dakar qui est accusé d’être au centre de cette affaire dite de la Caisse d’avance a nié les faits qui lui sont reprochés. Ses co-prévenus ont également adopté la même stratégie de défense. Pour Amadou Makhtar Diop de la Commission d’attribution des marchés, il n’y a pas de quoi à foueter un chat dans cette affaire. « Les crédits alloués à la Caisse d’avance, ne sont rien d’autres que des fonds politiques », a-t-il déclaré.

 

Dans la foulée, il a ajouté en précisant: « les dépenses étaient payées en numéraires ». Pour sa part Mbaye Touré a enfoncé le clou. Soumis au feu roulant du Tribunal, le Daf de la ville de Dakar a rappelé que la Caisse d’avance a été créé en 1997 pour servir de support pour des fonds politiques.

« La Caisse d’avance a été entre temps suspendue par les vérificateurs de l’IGE », a notamment précisé le pensionnaire de la chambre 43 de la Maison d’arrêt de Rebeuss. Appelé à la barre, le comptable de la Mairie de Dakar, le sieur Yaya Bodian a disculpé le percepteur actuel Ibrahima Touré.

 

A l’en croire, ce dernier qui est actuellement sous contrôle judiciaire,  n’a jamais été favorable à l’exécution des crédits alloués à la Caisse d’avance. Lors des débats d’audience, le mode de fonctionnement de cette fameuse Caisse a été passé au peigne fin.

 

Le procès se poursuit aujourd’hui avec la suite de l’interrogatoire d’audience. Les témoins de la partie civile et de la défense qui sont au total au nombre de 22 seront appelés à la barre le mercredi prochain.

(INFO : DAKAR HEBDO)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close