Khalifa Sall: « Je n’ai pas ma place ici. Je préfère me suicider. Je suis dégoûté »

L’instruction d’audience c’est poursuivie hier dans le cadre de l’affaire dite de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar avec l’audition de Mbaye Touré. Ce dernier a rappelé que les 30 millions Fcfa qui étaient versé régulièrement au Maire de Dakar étaient des fonds politiques. Bousculé de questions, le Daf à finalement craqué. « J’ai le sentiment d’un homme meurtri et déçu après tout ce que j’ai fais pour cette ville », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, répondant à une question de Me Khassimou Touré, il a déclaré qu’il n’a jamais pris un seul centime de la Caisse d’avance. Tenu en dérision par les avocats de l’Etat, Mbaye Touré s’est voulu très clair: « Aucune dépense ne peut se faire sans la décision du Conseil municipal. C’est le Conseil municipal qui vote le budget », a-t-il précisé.

Pour Mbaye Touré, l’argent issu de cette Caisse d’avance dont le cumule fait 360 millions Fcfa par an était logé dans la rubrique dépenses divers.

Après la pause de la mi-journée, les débats d’audience ont été marqué par l’audition de l’ancien percepteur municipal Mamadou Oumar Bocoum. Celui-ci a révélé que pour des raisons de sécurité l’argent destiné à la Caisse d’avance était remis dans son bureau. Il a toutefois démenti les allégations du Daf selon lesquelles, il lui arrivait souvent de remettre à main propre ces fonds à Khalifa Sall.

Mbaye Touré appelé à la barre pour confrontation a maintenu ses propos. Le juge Lamotte a fait alors intervenir Khalifa Sall pour arbitrage. Mais ce dernier c’est tout simplement contenté de dire:  » Je n’ai pas ma place ici. Je préfère me suicider. Ils étaient tout le temps ensemble. Je suis dégoûté « .

C’est à cet instant précis que l’actuel Percepteur est entré en scène. Il a d’emblée contesté les faits qui lui sont reprochés. » J’ai pris service le 23 juillet 2015. Dans la correspondance que ma hiérarchie m’a adressé à la suite du rapport de l’IGE, il n’y a aucune reproche qui m’a été faite dans le cadre de la Caisse d’avance », a-t-il expliqué. Dans la foulée, le Percepteur municipal Ibrahima Touré a en outre indiqué qu’il a toujours été très regardant sur cette Caisse. « Il y a en réalité 8 Caisses d’avance à la Mairie. Toutes ces Caisses ont toujours été payées en numéraire », a-t-il ajouté.

Interrogé sur une pratique révélée par le Daf consistant pour le Percepteur de remettre directement de l’argent au Maire dans le cadre de cette Caisse d’avance, Ibrahima Touré s’en est démarqué. « Moi, je n’ai jamais versé de l’argent au Maire », a-t-il soutenu.

Khalifa a été appelé à la barre de même Mbaye Touré et Mamadou Oumar Bocoum pour une séance de confrontation. « Je ne les reconnais plus. Si aucun d’entre eux ne veut pas dire la vérité, c’est qu’ils ne sont pas digne de confiance et moi je ne les arbiterai pas », a martelé à nouveau le Maire de Dakar.

Réplique du Percepteur Ibrahima Touré: « Mon éducation ne me permet pas de mentir. Moi, je gerais une Caisse d’avance et je suis formel là-dessus », a-t-il campé sur sa position.

Au terme de cette journée riche en révélations, le juge Malick Lamotte a suspendu l’audience qui sera repris aujourd’hui. Les témoins cités par les avocats de la partie civile et ceux de la défense devraient en principe comparaître aujourd’hui pour la première fois. Ils sont au nombre de 22.

(INFO: DAKAR HEBDO)

Related Articles

Laisser un commentaire

Close