L’Etat du Sénégal doit taxer les transferts de joueurs

L’avocat au barreau de Marseille et expert en droit sportif Me Moustapha Camara a estimé lundi que l’Etat du Sénégal devrait mettre en place une réglementation et taxer les transferts de joueurs sénégalais.

Il s’exprimait à l’occasion de la présentation de son ouvrage « Le contentieux du transfert des joueurs« , organisée en partenariat avec l’ANPS (Association nationale de la presse sportive).

L’ouvrage traite principalement de la problématique des transferts de joueurs ainsi que du Tribunal arbitral du sport (TAS).

« Les clubs formateurs de joueurs en Afrique sont défavorisés« , a dit l’auteur, expliquant cela par « la catégorisation des centres de formation de foot selon les pays au niveau de l’instance de la FIFA« .

Dans ce cas, « les clubs locaux touchent très peu par rapport aux clubs formateurs en Europe en ce qui concerne l’argent des transferts« .

Selon Me Camara, « un joueur formé au Sénégal qui signe dans un grand club après être passé par un autre en Europe servira plus ce dernier que celui où il a été initié« . Ce qui est « un paradoxe« , fustige t-il.

Me Camara en appelle à « la suppression de cette catégorisation des clubs formateurs par la FIFA qui instille une forme de discrimination dans ce sport« .

APS

Related Articles

Laisser un commentaire

Close