Bopp: Un tailleur arrêté pour vol au préjudice de son employeur 

Le sieur T. Ndiaye a des soucis à se faire. Après trois mois de service dans un atelier de la place, il a été arrêté pour vol au préjudice de son employeur. Le bonhomme avait pris le malin plaisir de faire main basse sur certains objets de valeurs se trouvant dans l’atelier de sa patronne.

Il s’agit entre autres de tissus, de sacs, de chemises pour hommes… Étant donné qu’aucun vol n’a jamais été perpétré dans ledit atelier depuis son ouverture, le nouveau venu a commencé a être suspecté. La maîtresse des lieux usant de stratagèmes a fini par découvrir le pot aux roses.

La bonne dame a tout simplement piégé le sieur T. Ndiaye. Celui-ci ayant mordu à l’hameçon, a été pris la main dans le sac en flagrant délit de vol de tissus. Les faits étant constants, il a fait son mea-culpa croyant pouvoir se tirer d’affaire aussi facilement.

Malgré quelques conciliabules, il a été conduit à la police par le mari de la gérante de l’atelier de couture en question. Interrogé sommairement dès son arrivée au poste de police, le mis en cause a reconnu sans ambages le faits qui lui sont reprochés. 

Bousculé de questions par les policiers-enquêteurs, il a déclaré que les produits de ses activités délictuelles étaient écoulés au « market » de Colobane à vil prix. Le préjudice subi par la victime des agissements du sieur T. Ndiaye a été évalué à près de trois millions Cfa. A cause de la situation matrimonial du mis en cause, le plaignant n’a pas jugé nécessaire de se constituer partie civile dans cette affaire.

Toutefois, au terme de son délai légal de garde-à-vue, il a été déféré au parquet .

Par Siaka NDONG 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close