L’école prise en otage par les enseignants pendant 72 heures

Pour exiger « l’augmentation substantielle de toutes indemnités notamment celles du logement d’enseignement et le respect de tous les accords signés », l’inter-cadre des enseignants (Grand Cadre, Useq, Idee) déroule son 5ème plan d’action pour obtenir du gouvernement la satisfaction de ses revendications. Au menu, débrayages et assemblées générales, entre autres mesures qui vont encore perturber le fonctionnement de l’école cette semaine.

Ce mardi  20 mars  2018, débrayage à 10 heures suivi d’Assemblées Générales départementales. Mercredi 21 et jeudi 22 mars : grève totale du préscolaire au moyen et secondaire ; boycott des composions et de toutes les évaluations ; boycott des cellules d’animations pédagogiques et rétention des notes, informe le communiqué de presse reçu à Seneweb et signé du coordonnateur du Grand Cadre, Oumar Waly Zoumarou.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close