Assemblée nationale : L’opposition officialise sa décision de bouder Dionne

ce mardi, les députés membres de l’opposition ont décidé de boycotter la séance consacrée aux questions d’actualité prévue ce jeudi à l’Assemblée nationale. Ils ont rendu publique leur décision ce mercredi face à la presse.

« Nous avons décidé de ne pas participer à ce simulacre de débat démocratique, a lancé Me Madické Niang, président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie. Vous ne verrez dans aucun pays au monde cette forme de dictée préparée où on nous demande d’envoyer au préalable au Premier ministre nos questions, 24 heures avant. »

L’ancien ministre de la Justice de poursuivre : « C’est un simulacre d’abord par le fond, c’est un simulacre par la forme, c’est un simulacre par la distribution du temps de parole. Toute l’opposition réunie ici n’aurait pu disposer que de 12 mn pour les 122 minutes que dure la séance de demain. Eux, ils auront 112 mn pour faire leur propagande. Est-ce que la vérité peut surgir d’un tel débat ? C’est pourquoi nous avons boudé et nous bouderons demain la séance. »

Pis, souligne Me Madické Niang, pour le compte de la 13e législature, le chef du gouvernement a manqué à six rendez-vous avec les députés. « Comment pouvons-nous contrôler l’action du gouvernement si le gouvernement ne se présente pas devant l’Assemblée nationale ? De septembre à nos jours le Premier ministre aurait dû venir 7 fois à l’Assemblée nationale, signale le chef de file des députés du Pds et de ses alliés. Il attend le mois de mars pour revenir, dans des conditions qui ne permettent pas à l’opposition de s’exprimer. »

Auteur: – Seneweb

Related Articles

Laisser un commentaire

Close