Ismael Madior Fall:  » Ce que Wade voulait faire en 2011, n’a rien à voir avec le quart bloquant »

Le ministre de la justice a indiqué ce dimanche que le quart bloquant n’existe plus dans notre constitution depuis 2006. « C’est le Président Abdoulaye Wade qui l’a supprimé », a-t-il déclaré.

Le Professeur Ismael Madior Fall s’exprimait ainsi dans l’émission hebdomadaire de la Rfm, intitulée « Le Grand Jury » animé par le journaliste Mamoudou Ibra Kane.

« En 2011, Wade ne voulait pas de quart bloquant. Ce qu’il voulait, c’est de faire en sorte qu’avec 25% des suffrages que vous soyez élu. Ce que Wade voulait faire, n’a rien à voir avec le quart bloquant », a-t-il martelé.

Il faisait ainsi allusion aux événements du 23 juin 2011 quand les forces vives de la nation avaient pris d’assaut la Place Soweto pour dire non à un projet de loi constitutionnel inspiré par le Président Wade.

Et le Professeur de droit constitutionnel de préciser: « le quart bloquant signifie qu’il faut avoir la majorité absolue des voix représentant le quart des inscrits « .

Siaka NDONG

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close