Parrainage : les femmes de Bby appellent l’opposition “boycotteuse” à répondre au dialogue

Réunies ce samedi au siège de l’Alliance pour la République (Apr) sis à Mermoz, les femmes de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) qui ergotaient sur le projet de loi sur le parrainage, ont appelé l’opposition “boycotteuse” à répondre à l’appel au dialogue lancée par le Président de la République, Macky Sall.

En effet, selon elles, le parrainage n’est pas une notion nouvelle au Sénégal. “C’est en décembre 1991 que le système de parrainage a été constitutionnalisé et mis dans le code électoral en 1992. Il s’appliquait uniquement aux candidats indépendants”, ont-ils déclaré, par la voix de leur présidente nationale, la ministre d’Etat, Ndèye Marième Badiane. Feu Kéba Mbaye avait même, disent-elles, prôné qu’il s’applique aux partis politiques. Tout aussi, à les en croire, les élections législatives de juillet dernier ont prouvé “qu’il y a urgence à mettre de l’ordre en ce qui concerne les élections”.

Sachant ainsi, que des candidatures indépendantes comme Me Mamadou Lô en 1993 et Me Mame Adama Guèye en 2007 avaient pu recueillir le pourcentage requis, s’interrogent les femmes de Bby : “de quoi l’opposition a peur ?”

Pour autant, les femmes ont tenu à préciser que les députés de l’opposition auront toujours la possibilité d’apporter des amendements si nécessaires, lorsque le projet de loi passera à l’Assemblée nationale le 19 avril prochain. Mieux, ajoute la parlementaire, Adji Mbergane Kanouté : “une fois votée, le texte de loi transmis au Président, sera promulgué dans les 8 jours et l’opposition a encore le droit de faire un recours”.

(Actusen.com)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close