Yérim Seck et cie relâchés

Cheikh Yérim Seck, Simon Kouka et le frère de Papis Mballo de Gelongal sont libres. Appréhendés lors du recueillement de prières en hommage aux victimes sur l’autoroute à péage, ils ont tous été relâchés après un contrôle d’identité

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close