Pape Diouf pique Wally Seck: « je me suis ..

Pape Diouf pique Wally Seck: « je me suis ..

Pape Diouf pique Wally Seck: « je me suis fait tout seul, comme Youssou Ndour, El Hadj Diouf, Jay Z… »

Le Méga Enjoy de Pape Diouf restera longtemps dans la mémoire de ses fans. A guichets fermés en plus de nombreux fans qui avaient le ticket mais ne pouvaient accéder à l’intérieur du Cices, le leader de la Génération consciente a fait une belle prestation … Ragaillardi par les déclarations de Mbaye Dièye Faye et Mame Goor Jazaaka, Pape Diouf a soldé ses comptes.

Ce fut une belle soirée de clôture avant le début du Ramadan. Pape Diouf a gratifié ses fans d’un concert mémorable. En effet, le chanteur a mis les petits plats dans les grands, en faisant animer sa première partie par des invités de marque. Hormis la prestation de Mbathio Ndiaye, qui devrait être bannie de la scène musicale sénégalaise et celle piètre de Gui-Gui qui croit qu’en se déhanchant, elle fait de la musique, la première partie fut un avant-goût de ce que Pape réservait à ses fans. Bass Thioungue, Pape Birahim et la très prometteuse Mame Diarra Bousso, qui avait fait ses débuts dans l’émission «Sen Petit Galé», ont chauffé le public comme il se doit. Après deux heures de bonne musique, le leader de la Génération consciente fait une entrée fracassante dans une limousine blanche. Pape Diouf avait du mal à se frayer un chemin pour atteindre le podium, tellement il y avait de monde. Il enchaîne avec «Yengueul Guesseum». Le public, déjà chauffé à blanc, ne pouvait plus se retenir.

Pape Diouf : «I am a self made man»
Une dizaine de minutes après son entrée et après avoir remercié le 12e Gaïndé qui l’accompagnait sur le podium, Pape Diouf recevait encore ses invités sur scène. Ce fut le moment des flèches décochées à l’encontre de ses détracteurs. Thiamas, le tonitruant animateur de la SenTv, n’a pas tari d’éloges à l’endroit Pape Diouf avant de pleurer toutes ses larmes. Sur le coup, Pape Diouf prend la parole et demande à ses musiciens de baisser le son, pour qu’il puisse faire passer son message. «I am a self made man. Je suis sur les traces de mon grand-frère Youssou Ndour. Il est parti de zéro, Macky Sall aussi, de même que Jay Z sans oublier El Hadj Diouf ; donc je ne joue pas avec ma carrière», soutient Pape Diouf, accompagné par les cris de son public.

Jazaaka à Pape Diouf : «Tu n’as pas une grande gueule comme certains»

Sans doute pour clasher Waly Seck, qui tenait sa soirée d’anniversaire au Grand Théâtre, Mame Goor Jazaaka encense son ami. «Tu n’es pas n’importe qui…do bodio-bodio. Tu n’es pas méchant, tu es le meilleur. Tu ne parles pas beaucoup et tu n’as pas une grande gueule comme certains», dira Mame Goor.
Comme si cela ne suffisait pas, Mbaye Dièye Faye monte et met le feu aux poudres. «Tu es un grand homme et tu es beau. Tu ressembles à un lion. Je t’ai entendu tout à l’heure dire du bien de ton idole. Sache que celui que tu as choisi comme idole est un chanteur international reconnu par beaucoup de chefs d’Etat africains…», soutient Mbaye Dièye Faye. Une déclaration fortement applaudie par le public de Pape Diouf.
Ce chapitre clos, Pape Diouf recevait la surprise Guy-Gui, récent vainqueur de Siteu. Après une bonne séance de danse, Guy-Gui lancera à Pape Diouf : «yow jus naturel nga, tu es naturel».

Samba THIAM

jotaay.net

Related Articles

Laisser un commentaire

Close