EXCLUSIF ! Les dessous de la démission de Mame Mbaye Niang

On en sait un peu plus sur la démission de Mame Mbaye Niang du ministère du Tourisme. Selon les informations obtenues par ANN (an-news.com), après investigations, il s’avère que son acte est lié à la gestion du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC) et à son différend avec l’ancien Directeur général dudit programme, Jean-Pierre Senghor.

 

En effet, Mame Mbaye Niang semble avoir été rattrapé par cette affaire. Nos sources indiquent qu’il aurait été épinglé par l’Inspection générale des Finances (IGF) sur une dépense en communication d’une valeur de 63 millions F CFA. Et le rapport qui l’accable aurait même été déposé sur la table du président de la République.

 

Cela conforte, en quelque sorte, Jean-Pierre Senghor qui avait fustigé la gestion de Mame Mbaye Niang. Ce sont ses critiques envers sa tutelle qui lui auraient d’ailleurs valu son poste de Directeur général du PRODAC. L’intéressé ne s’en est jamais caché outre mesure. Il a toujours pointé un doigt accusateur sur Mame Mbaye Niang comme étant derrière son limogeage.

 

Si donc le rapport de l’IGF vient conforter la position de Jean-Pierre Senghor, on comprend aisément pourquoi Mame Mbaye Niang dit avoir démissionné pour convenances personnelles et surtout pour laver son honneur. C’est la goutte de trop. Car l’ancien ministre du Tourisme n’a pas, non plus, trop apprécié ce qui s’apparente à une réhabilitation de Jean-Pierre Senghor. Ce dernier a été nommé ministre-conseiller avant d’atterrir au Secrétariat Exécutif à la Sécurité alimentaire. Au moment où lui (Mame Mbaye Niang) a été muté au Tourisme. Si ce n’est pas une sanction, ça y ressemble.

 

Aux dernières nouvelles, nous avons appris que le Président Macky Sall aurait refusé la démission de Mame Mbaye Niang. Affaire a suivre…

 

(Source : ANN ; an-news.com)

 

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close