Il n’est pas trop tard de participer au dialogue sur le pétrole (Macky Sall)

Le Chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a estimé vendredi à Dakar, qu’il n’est pas tard (pour les boycotteurs, principalement l’opposition dite significative) de participer au dialogue national initié sur la gestion des ressources pétrolières et gazières découvertes dans le pays.

« J’ai fait du dialogue un mode gouvernance. Le dialogue a débuté depuis notre présence à la tête de l’Etat dans divers secteurs dont l’éducation. Aujourd’hui, j’ai lancé une concertation nationale sur le pétrole et le gaz. Il n’est trop tard d’y participer) pour apporter sa pierre à l’édifice, apporter sa contribution », a dit Macky Sall.

S’exprimant au terme de la prière de l’Aïd el-Fitr à la grande mosquée de Dakar, le président Sall a remercié les forces vives qui ont participé au dialogue sur le pétrole, tenu le 12 juin 2018, et promis de tenir compte de leurs recommandations.

« Mais il n’est jamais trop tard pour apporter sa contribution au dialogue qui n’est pas partisan. Le dialogue autour des questions pétrolières et gazières doit pouvoir faire l’unanimité, dès lors qu’on travaille pour l’intérêt national », a poursuivi Macky Sall, soulignant que son rôle, c’est de conduire aux destinées du Sénégal dans la voie de la concorde nationale et de la recherche d’une unité nationale consolidée.

La communauté musulmane sénégalaise célèbre ce 15 juin 2018 la fête de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du mois de Ramadan.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close