L’imam de la grande mosquée de Nouakchott met en garde contre le chiisme

L’imam de la Grande mosquée de Nouakchott, Cheikh Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane, a mis en garde contre le chiisme lors de la khotba (sermon) de la prière de l’Aïd el-Fitr, vendredi matin.

L’imam de la Grande mosquée de Nouakchott, Cheikh Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane, a mis en garde contre le chiisme lors de la khotba (sermon) de la prière de l’Aïd el-Fitr, vendredi matin.

 

Il s’en est pris à ce courant islamique promu par l’Iran en l’accusant d’insulter les compagnons du prophète Mohamed (PSL). Pour lui, l’insulte de telles personnes, la critique de leur voie et la promotion d’idées provocatrices de différends entre les musulmans sont catégoriquement interdits par la charia (législation coranique).

 

 

La mise en garde d’Ould Habibourrahmane intervient trois semaines après la révocation de l’imam d’une mosquée dans un quartier populaire de Nouakchott pour ses idées jugées extrémistes.

 

 

Selon des medias mauritaniens, cet imam est d’allégeance chiite. L’imam de la Grande mosquée a également appelé à la tolérance, à l’unité et à la solidarité entre les musulmans et renouvelé ses appels à la création d’une instance chargée de la répression des péchés.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close