Diourbel : Condamné à 15 ans de prison, il s’évade en plein procès

Évasion en plein tribunal. Reconnu coupable et condamné à quinze ans de prison Djily Ndiaye, vivant avec un handicap, qui avait comparu libre à son procès, s’est tout simplement fait la malle au Palais de justice de Diourbel avant même l’énoncé de la sentence. Il avait été inculpé, en même temps que 3 de ses complices, dans une affaire de braquage à Toubatoul.

L’affaire remonte au 29 mars 2014. Sachant que son demi-frère, Fallou Ndiaye, un agent de Change, devait quitter Dakar pour se rendre à Touba avec la somme de 8,5 millions CFA, Djily Ndiaye met au point avec la complicité de son ami Ousmane Thiam une supercherie pour voler l’argent. Pour ce faire, les deux font appel à quatre autres individus dont le célèbre délinquant très connu à la prison de Rebeuss, Amdy Moustapha Sow.

Ousmane Thiam et Djily Ndiaye réussissent à convaincre Fallou Ndiaye de les conduire à Touba. Arrivés à la sortie de Khombole, Ousmane Thiam qui était au volant, prétexte une panne de moteur. C’est là que surgissent les quatre autres complices, Amdy Moustapha Sow, Niokhor Laye Mbengue, Cheikh Ndoye et Mouhamed Niang.

Les quatre individus armés de pistolet, maîtrisent Djily Ndiaye, Fallou Ndiaye et Ousmane Thiam. Fallou Ndiaye tente alors de fuir avec son argent, mais il est très vite rattrapé, ligoté et fouillé au corps. Les malfaiteurs emportent ainsi les 8,5 millions CFA qu’il détenait par devers lui.

Mais l’enquête ouverte par les éléments du commissariat spécial de Touba permet de vite remonter à la bande grâce à l’identification du véhicule utilisé. La bande est démantelée et ses membres placés sous mandat de dépôt à l’exception de Cheikh Ndoye et Mouhamad Niang.

Pendant l’enquête Ousmane Thiam reconnaît son implication et balance ses complices. Tout le contraire de Djily Ndiaye qui rejette les accusations jusqu’à obtenir la liberté conditionnelle.

Devant la barre de la Chambre criminelle de Diourbel, ce lundi, Ousmane Thiam a contesté ses aveux aussi bien devant les enquêteurs que face au juge instructeur. Il en a été de même pour ses autres co-accusés qui ont crié et clamé leur innocence.

« Que de dénégations pour se soustraire à la sanction pénale », selon le procureur Baye Thiam qui, au terme de son cinglant réquisitoire, a demandé la perpétuité pour l’ensemble des prévenus.

Le Président de la Chambre criminelle, Mbaye Pouye, qui a prononcé un verdict de culpabilité les a tous condamnés à quinze ans de travaux forcés. Un mandat d’arrêt a été lancé contre Djily Ndiaye, introuvable dans le palais de justice et ses environs.

Auteur: – Seneweb

Related Articles

Laisser un commentaire

Close