Les ressources de l’Etat sénégalais évaluées à 678 milliards à fin avril

Les ressources et dons mobilisés par l’Etat du Sénégal sont évalués à 678 milliards FCFA (environ 1,017 milliard de dollars) à fin avril 2018, a appris APA mercredi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Comparées au mois d’avril 2017 où elles s’élevaient à 641,8 milliards FCFA, ces ressources connaissent une hausse de 5,6 % (1 FCFA équivaut à 0,0015 dollar).

 

Selon la DPEE, elles sont constituées de « recettes budgétaires à hauteur de 614,8 milliards, de dons pour un montant de 53,5 milliards et de ressources du fonds de soutien au secteur de l’énergie (FSE) pour 9,7 milliards ».

 

La hausse des ressources est portée par les recettes budgétaires qui ont augmenté de 45,8 milliards. Pour leur part, les dons ont diminué de 14,7 milliards FCFA sur un an pour se situer à 53,5 milliards FCFA.

 

La DPEE attribue l’accroissement des recettes budgétaires principalement à leur composante fiscale (589 milliards). Cette dernière a augmenté de 8%, soutenue par les impôts indirects (358,7 milliards), les impôts directs (199,7 milliards) et les droits d’enregistrement (25,8 milliards) qui se sont, respectivement, renforcés de 10,6%, 2,7 % et 33%.

 

Concernant les impôts indirects, ils sont essentiellement tirés par les recouvrements au cordon douanier (plus 23,2 milliards) et la TVA intérieure hors pétrole (plus 8,3 milliards).

 

Au titre des impôts directs, une augmentation de 5,3 milliards est enregistrée, sous l’effet de la hausse des impôts sur le revenu (plus 10,9 milliards) qui se sont établis à 113,9 milliards.

 

Quant aux droits d’enregistrement, ils se sont accrus de 6,4 milliards FCFA, en glissement annuel, pour atteindre 25,8 milliards FCFA.

 

« Cependant, note la DPEE, la bonne orientation des recettes budgétaires a été atténuée par les replis respectifs de 3 milliards et 5,8 milliards des recouvrements de la taxe spécifique sur le pétrole (21,3 milliards) et de l’impôt sur le revenu des valeurs mobilières (12,7 milliards).

Related Articles

Laisser un commentaire

Close