Cheikh Gadiaga, Gaston Mbengue et Rampino renvoyés en correctionnel pour extorsion de fonds des personnalités ciblées

Cheikh Gadiaga, Gaston Mbengue et Rampino renvoyés en correctionnel pour extorsion de fonds des personnalités ciblées

C’est un rebondissement spectaculaire dans le cadre de cette affaire qui aurait fait couler beaucoup d’encre. Selon Libération, le doyen des juges a renvoyé devant le tribunal correctionnel Cheikh Gadiaga, Moise Rampino mais aussi Gaston Mbengue qui depuis l’éclatement de cette affaire dénonçait les agissements du duo. En fait, le magistrat instructeur n’a fait que suivre à la lettre le parquet qui dans son réquisitoire définitif du 25 juin dernier s’est voulu formel :
« l’examen des actes matériels accomplis par chacun des inculpés au moment de la commission des faits laisse apparaitre que ceux-ci, unis par la communauté d’intérêt ont goupillé » une entente parfaite puis formé une association dans laquelle chacun d’eux avait une tache minutieuse préparée définie au préalable, Cheikh Gadiaga mettant en place un site d’informations en ligne véritable tribune diffamatoire sur lequel Moise Rampino postait toutes sortes de fausses nouvelles sur des autorités savamment choisies (ministres, directeurs des impots et domaine, colonels des douanes et autres transitaires), avant que le troisième larron en l’occurrence Gaston Mbengue entrait dans al danse pour sous le prétexte fallacieux d’une médiation pousser les autorités concernées à décaisser de l’argent pour stopper la publication d’articles sur elles ». En clair une association de malfaiteurs en vue de la commission de délits contre les personnes et les propriétés ».

Related Articles

Laisser un commentaire

Close