PRISON DE THIÈS UN THIANTACONE S’IMMOLE PAR LE FEU

La grève de faim des thiantacones placés en détention à la prison de Thiès depuis 2012, dans le cadre de l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam, dégénère. L’un des manifestants a voulu attenter à ses jours en tentant de s’immoler par le feu. Le drame a eu lieu ce samedi (Wal fadjri) ou ce dimanche (L’AS) dans les toilettes de la chambre 2.

Selon L’AS, le détenu en question se nomme Aldemba Diallo, un ancien immigré et chef de la chambre 2 de la prison de Thiès. Le journal rapporte qu’il s’est enfermé dans la chambre avec un matelas et a mis le feu. Ses codétenu ont accouru pour le secourir et l’évacuer à l’infirmerie. Il est hors de danger, d’après la même source.

Walf signale qu’avant de tenter de s’immoler par le feu, Diallo a essayé de se donner la mort en buvant du grésil. Le même journal ajoute que trois autres détenus ont également tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel. Ils ont tous été évacués à l’hôpital El Hadji Amadou Sakhir Ndieguène de Thiès.

Les détenus grévistes de la faim, qui bouclent six jours de diète, réclament un procès. Ils sont en détention préventive depuis 2012. Ils sont poursuivis pour «association de malfaiteurs, recel de cadavre, inhumation sans autorisation, non dénonciation de crime et meurtre et actes de barbarie».

Leur marabout, Cheikh Béthio Thioune, également placé en détention dans le cadre de cette affaire, bénéficie d’une liberté provisoire.

Auteur: Seneweb

Related Articles

Laisser un commentaire

Close