Reconquête de Touba par l’Apr: la recette de Serigne Modou Mbacké Bara Dolly

A quelques mois des joutes électorales du 24 février 2019, le chef religieux et non moins responsable politique de l'Apr dans le département de Mbacké brise l'omerta. Serigne Modou Mbacké Bara Dolly invite les "apéristes" et leurs alliés à enterrer la hache de guerre.

Il prône ainsi l’union des coeurs et des esprits au sein de son parti et de la mouvance présidentielle pour éviter à Macky, le second tour. « Je lance un vibrant appel à tous mes camarades de l’Apr et de Benno Bokk Yaakaar (Bby) à s’unir autour de l’essentiel pour la réélection du Président Macky Sall au premier tour à l’élection presidentielle de 2019 », a-t-il déclaré. A l’en croire, l’heure n’est plus aux querrelles intestines. C’est la raison pour laquelle, il a exhorté le Président Sall à siffler la fin de la récréation, notamment entre les sieurs Moustapha Cissé Lô et Farba Ngom. « La guéguerre auquelle se livre ces deux mastodontes n’honore pas le parti », a-t-il souligné. Dans la foulée, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly a en outre annoncé un plan de reconquête du département de Mbacké qui est actuellement entre les mains de l’opposition depuis les dernières élections législatives. Selon le responsable « apériste » de Touba, ce département stratégique a toujours été un bastion inexpugnable des différents partis qui se sont succédés au pouvoir. « L’Apr ne doit pas être l’exception qui confirme la règle », a-t-il martelé. Pour renverser la vapeur, il a demandé tout simplement au Chef de l’État de promouvoir des fils du terroir à des postes de responsabilité dans l’atelage gouvernemental. « Le Président Macky Sall a beaucoup fait pour Touba et ses environs en terme de réalisations. Mais, force est de constater que le département de Mbacké ne dispose ni de Directeur Général encore moins de ministre dans le gouvernement », a-t-il rappelé. Selon Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, si le Président Sall veut vraiment gagner dans le département de Mbacké, il ne doit pas faire moins que ses prédécesseurs surtout en terme de nomination de responsables de haut niveau. C’est la solution sine qua non, dira-t-il en substance, pour que Touba et son arrière pays reviennent dans le giron du parti au pouvoir.

Par Siaka NDONG

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close