Dionne : « Certains vont à la politique pour éviter d’être soumis aux lois »

Dans sa livraison de ce mercredi, le journal L’Observateur publie une interview dans laquelle le Premier ministre, Mahammad Boun Abdalah Dionne, revient sur le rejet de la demande d’inscription de Karim Wade sur les listes électorales. Et c’est pour dire, en substance, que le candidat du PDS est un citoyen comme les autres et ne saurait être soustrait à la rigueur de la loi. Morceaux choisis.

« Pourquoi donc singulariser le cas Karim Wade ? Nous avons l’impression que dans notre pays, certains vont à la politique pour éviter d’être soumis aux lois et règlements de la République. Le fait d’être un candidat à la candidature à la présidentielle ou même un Chef de parti doit-il être un critère pour se soustraire à la loi ? Je pense que non si on vit dans un Etat de droit. C’est justement parce que nous sommes en démocratie que ce qui est appliqué à plusieurs milliers de Sénégalais anonymes, c’est à dire la pleine rigueur des dispositions de l’article L 31 du Code électoral l’est aussi même si on est fils d’un ancien Président de la République. Dura lex Sed lex (Dure est la loi, mais c’est la loi)».

(Source:ANN)

Related Articles

Laisser un commentaire

Close