Recherché pour vols multiples: le caïd des Sicap et environs enfin arrêté (Par Siaka Ndong)

Ouf de soulagement pour les populations de Sacré-Coeur, Dieuppeul, Ouest-Foire et même des Parcelles-Assainies. Le voleur solitaire qui avait l'habitude d'opérer en plein jour dans ces quartiers a été enfin capturé.

Le quidam, un certain Moussa Ndong est tombé à la Sicap Karack. Il s’était introduit ce jour-là dans un appartement de ce quartier pour soustraire des biens appartenant à autrui.  Contrairement aux autres jours où ça marchait toujours pour lui,  cette-fois il a été coincé par la maîtresse des lieux. Celle-ci qui était censé être au boulot à cette heure de la journée  (10 heures du matin) avait rebroussé chemin pour des raisons indépendantes de sa volonté. Contre toute attente, elle est tombée nez-à-nez sur son voleur qui  s’était fait passer pour un réparateur de télé pour tromper la vigilance de la maisonnée. Ce dernier détenait par devers lui quand il a été surpris, un téléviseur écran plat et un ordinateur portable. Interrogé par sa victime sur les raisons de sa présence suspecte chez elle, le sieur Moussa Ndong gardant son sang froid a déclaré à celle-ci qu’il était venu réparer les matériels électroniques et informatiques défectueux de la maison sur ordre d’une certaine Mme Sow. Mais en réalité, cette dernière n’hésitait que dans son imagination fertile. La dame A. Paye ayant compris son jeu, a usé de subterfuges en invitant son chauffeur à venir lui prêter main forte. Sur ces entrefaites, le mis en cause a été maîtrisé et conduit sous la clameur publique au poste de police le plus proche. Entendu sur procès-verbal, il est passé à table en reconnaissant sans ambages les faits qui lui sont reprochés. Bousculé de questions, il a révélé aux enquêteurs, qu’il a eu à commettre plusieurs forfaits dans les quartiers cités plus hauts. A l’en croire, il s’était spécialisé depuis pratiquement un an dans le vol de téléviseurs, de chaînes hi-fi et autres matériels à usage domestique. Dans la foulée, il a indiqué que son mode opératoire consistait à repérer certaines maisons en début de matinée, après avoir eu la certitude que le maître des lieux y était absent. A l’en croire, il avait des techniques qui lui étaient  propre pour s’y introduire furtivement en gagnant la sympathie de la bonne ou des enfants au moment de la commission de ses forfaits. Réfusant cependant de tomber seul, il a balancé lors de l’enquête préliminaire les noms de ses receleurs. Il s’agit des nommés C.I. Ndiaye, B. Niang et H. Diaw. La descente inopinée effectuée au domicile de ses complices par les agents interpellateurs, a permis leur arrestation. Entendus à leur tour, ils ont tous reconnu avoir acheté des téléviseurs d’occasion auprès du sieur Moussa Ndong. Toutefois, ils ont déclaré pour espérer se tirer d’affaires qu’ils ignoraient que les matériels achetés provenaient des activités délictuelles de leur fournisseur. Au terme de l’enquête rondement menée par les hommes du Commissaire Sène de Dieuppeul, Moussa Ndong et ses complices ont été placé en garde-à-vue avant d’être déféré au parquet du Procureur.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close