Scène de ménage: Il fracasse le bras de son épouse à cause du téléfilm « Wiri-Wiri »

Scène de ménage: Il fracasse le bras de son épouse à cause du téléfilm « Wiri-Wiri »

Marié à deux épouses et père d’une huitaine d’enfants, le commerçant Mame Gor Diagne a été attrait à la barre hier devant la barre du Tribunal de grande instance de Louga. Poursuivi pour coups et blessures volontaires (CBV) ayant entrainé une capacité temporaire de travail de 20 jours et détention de chanvre indien en vue d’une consommation personnelle, le prévenu, la trentaine bien dépassée a fait face à sa première épouse qui avait porté contre lui à la Brigade mixte de Louga. La partie civile qui portait les stigmates de la violence dont elle a fait l’objet ne cesser de lever son bras droit sous plâtre comme un trophée de guerre.
« Mon mari est violent, il me bat tous les jours. La fois passée, il est venu vers 22 heures et en m’a trouvé à la maison, car j’étai partie suivre le téléfilm « Wiri-Wiri ». Il s’est mis à me crier dessus et m’a violenté », dit l’épouse dans L’Observateur. Son mari tente de nier els faits. « Au lieu de me servir le dîner, elle est allée suivre le téléfilm Wiri-Wiri », fait-il savoir. Il ne conviendra pas le parquet qui requerra une peine de deux ans. Rendant son verdict, le Tribunal a condamné Mame Gor Diagne en détention depuis le 25 juin dernier à u an ferme en plus d ‘une amende de 300 000 f cfa à verser à sa femme à titre de dommages et intérêts. Celle-ci avait réclamé un million de franc cfa.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close