Oumar Youm: « La Cour avait les moyens d’ordonner la libération immédiate de Khalifa Sall (…), mais… »

« Cette décision ne peut pas impacter sur les poursuites qui ont été engagées concernant la liberté de Khalifa Sall« , selon le directeur de cabinet du président Macky Sall. Oumar Youm a donné son avis sur l’arrêt de la Cedeao statuant sur le cas Khalifa Sall. Pour lui, l’instance sous-régionale n’est pas une juridiction d’appel…

« La Cour avait, si c’était le cas, les moyens de demander la liberté de Khalifa Sall (…) La Cour avait les moyens d’ordonner la libération immédiate de Khalifa Sall, ce qu’elle a eu à faire dans d’autres cas similaires, mais qu’elle s’est abstenue de faire pour ce cas. Ce qu’il faut retenir en réalité dans cette décision de la Cour c’est qu’il n’impose aucune forme de mesure aux juridictions du Sénégal. Ces dernières sont des juridictions souveraines qui rendent des décisions de justice au nom et pour le compte du peuple Sénégalais…« , rappelle Oumar Youm.

Selon le ministre, directeur de cabinet du chef de l’Etat, « il n’y a pas une autre juridiction capable de rendre justice sur le territoire du Sénégal« . A cet effet, il dit en appeler « à la raison, à la sérénité… » « Ayons confiance en la justice de notre pays qui est composée de professionnels« , renchérit le directeur de cabinet du président Macky Sall.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close