Sénégal/Concours général : les filles raflent 61 prix sur 114

Les résultats du Concours général sénégalais de 2018 ont été communiqués, mardi à Dakar, par le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam qui a fait état de 114 distinctions décernées, dont 61 pour les filles.

« Malgré la suppression des 3e, 4e, 5e, 6e et 7e accessits et l’introduction d’un 3ème prix, 114 distinctions (ont été relevées) contre 148 en 2017, dont 27 accessits du 3e au 7e. (…) Ces 114 distinctions sont décernées à 101 lauréats dont 55 filles et 46 garçons », a déclaré Serigne Mbaye Thiam, en point de presse cet après-midi pour communiquer les résultats de l’édition 2018 de ce concours et sur la préparation de la cérémonie de remise des prix prévue le jeudi 02 août prochain à Dakar.

 

A la suite de l’annonce de ces résultats, le ministre a indiqué que le meilleur élève du concours général 2018 est Mlle Diary Sow, une élève en classe de Première S1 au nouveau Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel (centre).

 

Avec un nombre total de 59,75 points, la lycéenne a remporté les 1er prix en Citoyenneté et Droits de l’Homme (16/20) et 2e en Sciences de la Vie et de la Terre (15/20), et les 2es Accessit en Sciences physiques (16/20) et en Mathématiques (12,75/20).

 

Cette année, 2179 candidats ont composé sur les épreuves du concours général (17 disciplines en classe de Première et 15 en Terminale), dont 1284 en Première avec 780 filles et 504 garçons et 895 en Terminale avec 465 filles et 430 garçons. Le nombre de candidats était de 3023, en 2017, dans ce concours pour lequel l’élève, pour être présenté, doit avoir une moyenne générale semestrielle au moins égale à 12/20 et une moyenne de 14/20 au moins dans la discipline choisie.

 

Pour la première fois également, les élèves ont composé en sciences physiques et en sciences de la vie et de la terre pour les classes de Première, a poursuivi le ministre, avant d’ajouter qu’en classe de terminale, le français et l’analyse de fabrication ont été introduits.

 

« On peut aussi noter que des élèves des séries scientifiques et particulièrement ceux de la série S1, ont encore, cette année, remporté la plupart des distinctions, y compris dans les disciplines généralement dédiées aux séries littéraires comme la philosophie, le français, l’allemand, l’anglais, l’histoire, la géographie, aussi bien en première qu’en terminale », a dit M. Thiam.

 

Par ailleurs, il a souligné que le classement entre établissements « a été supprimé » suivant l’arrêté du 20 février 2018, expliquant qu’il « risquait de reléguer en arrière-plan les performances de nos meilleurs élèves pour qui le Concours général a été institué » par le décret 61-213 du 30 mai 1961, modifié par le décret 61-454 du 04 décembre 1961.

 

Malgré tout, Serigne Mbaye Thiam s’est appesanti sur « la percée fulgurante des élèves du Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel qui participent pour la première fois au Concours général ». En effet, sur les 114 distinctions, les 34 sont allés aux établissements publics d’excellence recrutant sur concours national et 80 pour les autres.

 

Les statistiques du ministre montrent aussi que 75 distinctions ont été raflées par les établissements publics et 39 par les établissements privés.

 

Axée sur le thème « Ressources numériques éducatives : opportunités et perspectives », l’édition 2018 du concours général sénégalais a pour parrain l’historien sénégalais, Pr Iba Der Thiam.

Related Articles

Laisser un commentaire

Close