Lansana Siby: « je n’ai jamais dis que Khalifa devrait être libéré »

Le Procureur général près de la Cour d’Appel de Dakar a nié avoir fait volte-face dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar. Lansana Diabé Siby a fait cette précision hier lors de la réouverture du procès de Khalifa Sall. Pour le maître des poursuites sa position n’a pas varié depuis son réquisitoire de mercredi dernier. « Je n’ai jamais dis que Khalifa Sall devrait être libéré. J’ai dis en m’adressant aux professionnels du droit que l’État du Sénégal doit respecter l’arrêt de la Cour dz justice de la Cedeao », a-t-il précisé. Il a toutefois reproché à la défense de vouloir lui faire un mauvais procès. « Qu’un journaliste interprète mes propos, je peux tolérer. Mais qu’un avocat reprenne ces propos, c’est extrêmement grave. Lorsque l’on dit que le procureur a demandé la libération de Khalifa Sall et retourné sa veste par écrit, c’est plus que grave », a-t-il déclaré.  Selon le Procureur général, il est astreint au droit de réserve. C’est la raison pour laquelle, il a déclaré qu’il ne réagi jamais aux attaques et autres commentaires malveillants dont il a fait l’objet de la part de certaines personnes malintentionnées. « Depuis le début de ce procès, beaucoup choses ont été dit. Mais à chaque fois, je refuse les débats de rues », a en outre déclaré Lansana Siby.

Pat Siaka NDONG

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close