Les pressions s’accumulent sur le Procureur Bassirou Guèye

Des voix s’élèvent de plus en plus pour demander au Procureur Serigne Bassirou Guèye de s’autosaisir, suite à la mort dans des conditions encore floues du jeune Saliou Sarr dans les locaux du commissariat de Thiaroye.

On ne compte plus les sorties pour demander au Procureur Serigne Bassirou Guèye de s’autosaisir. Comme des piqûres de rappel injectées en fil continu, le Proc… est en train d’être acculé dans ses derniers retranchements par des acteurs de la justice. C’est le Président de l’Association des jeunes avocats sénégalais (Ajas) qui est le premier à cogner fort à la porte de Serigne Bassirou Guèye pour qu’il s’autosaisisse suite à la mort dans des conditions atroces de Saliou Sarr, ce jeune sénégalais qui aurait fait l’objet de tortures lors de sa garde vue dans les locaux du commissariat de Police de Thiaroye.

Les jeunes avocats s’indignent. «Ce n’est pas la première fois que de tels actes sont commis sur des personnes interpellées et à chaque fois, ce sont les lieux de privation de liberté, comme la Police et la gendarmerie qui ont été indexés et donc nous estimons que les dépositaires de la force publique, si on leur impute des faits qui sont aussi graves que le Procureur de la République doit se saisir de cette affaire et initier des actions pour que les auteurs soient arrêtés et traduits devant les tribunaux compétents», glisse Me Ousmane Thiam le Président de l’Ajas. Alors que la sortie des jeunes avocats n’a pas fini de faire parler.

Me Pape Sène Président du Comité sénégalais des Droits de l’Homme en rajoute une couche, ne mettant pas de gants pour égratigner au passage le Procureur. Il dit : «Au 21 ème siècle qu’on nous dise que des personnes seraient mortes à la gendarmerie à la police, suite à des cas de tortures, ça pose problème. Maintenant que l’affaire a éclaté et que nous en sommes tout au début, aux premières informations, je crois que nous allons attendre et demander à ce que la justice se saisisse de cette affaire, plus particulièrement que le Procureur de la République s’autosaisisse et que toutes les responsabilités soient situées.» Saliou Sarr accusé d’avoir volé des moutons Ladoum a été appréhendé par la Police et soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, il a trouvé la mort dans des conditions encore floues et sa famille ne cesse d’accuser les policiers de l’avoir tué.

iGFM

Related Articles

Laisser un commentaire

Close