Tabaski 2018 – Les assurances du ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye

Le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye a rassuré ce dimanche à Malicounda, lors de l’inauguration du foirail de Keur Balla Lô, les populations sénégalais quant à l’approvisionnement du marché en moutons et à des prix acceptables.

Pour les préparations de la Tabaski 2018, le Premier ministre, Mouhamed Boun Abdallah Dione a tenu un conseil interministériel. Toutes les dispositions ont été prises pour rendre fluides le corridor Dakar-Bamako et Daka-Nouakchott. Toutes les mesures de facilitations ont été également prises pour permettre un approvisionnement correct du pays en moutons et à des prix acceptables, a assuré Mme le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye.

Avant de poursuivre: « L’approvisionnement du marché se poursuit. Nous serons la semaine prochaine dans les régions pour voir l’approvisionnement des marchés locaux ».

Pour Mme Aminata Mbengue Ndiaye, l’importance des moutons n’est plus à démontrer. Les données suivantes le prouvent. Le jour de la Tabaski 2017, plus de 900 000 têtes de moutons ont été présentés dans nos 155 marchés qui sont suivis à travers le territoire national, au niveau des marchés hebdomadaires, nous avions eu 317 000 sujets.

Pendant la deuxième semaine, « nous avons 600 000 moutons au niveau des marchés quotidiens à la veille de la Tabaski, les importations avaient atteint 457 000 têtes qui nous venaient de la Mauritanie et du Mali » rappelle-t-elle.

Ce sont tous les problèmes que nous rencontrons pour avoir une disponibilité suffisante pour répondre à la demande en moutons de nos populations que le Programme national d’autosuffisance en moutons est né. Quand l’Etat a des projets, il revient au privé de prendre des initiatives.

Elle a convié les maires à appliquer le projet pour qu’il puisse se généraliser dans l’ensemble des communes du Sénégal.

Elle a remercié le maire Maguette Sène pour la forte mobilisation, il a loué les actions de Mamadou Yaya Kane, ministre de la gouvernance territoriale et celles de Mme Anta Sarr Diakho, Déléguée générale à la sécurité alimentaire.

Pour rappel, la mise en œuvre du programme national d’autosuffisance en mouton est inscrit dans le Pse. L’objectif de ce programme est de diminuer les importations de moutons en stimulant la productivité et la production nationale tout en générant des revenus pour les familles vulnérables.

IGFM

Related Articles

Laisser un commentaire

Close