Cheikh Bamba Dièye à la porte de Rebeuss

Il y a de fortes chances que Cheikh Bamba Dièye se retrouve en prison pour outrage à magistrat. Selon des sources bien informées, il pourrait incessamment être arrêté, placé sous mandat de dépôt et jugé en flagrant délit. Surtout que, indiquent nos interlocuteurs, les faits constitutifs du flagrant délit sont réunis avec la conférence de presse tenue par Cheikh Bamba Dièye au cours de laquelle il a réitéré, sans ciller, ses propos outrageants envers les juges Demba Kandji et Malick Lamotte.

En tout cas, la machine judiciaire semble être déclenchée. Car nous apprend-on que le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, se serait auto-saisi pour le délit d’outrage à magistrat. Qui plus est, l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) a fermement condamné les propos de Cheikh Bamba Dièye accusant des magistrats de corruption. Une sentence sans appel qui préfigure de la détermination des magistrats à laver l’affront afin d’éviter à l’avenir pareille incurie à l’endroit des la Justice sénégalaise et de ses serviteurs.

Ce qui est clair, c’est que c’est une affaire entre la Magistrature et Cheikh Bamba Dièye à ranger dans la rubrique Faits-divers. Il n’est donc pas pertinent ici de dire que l’héritier du FSD/BJ est victime d’une cabale politique. Il a proféré des propos désobligeants envers des magistrats et, par ricochet, toute une corporation. Il doit répondre de son acte.

(Source : ANN)

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Close