Enquête sur le meurtre de Mariama Sagna: la gendarmerie n’écarte aucune piste (Par Siaka Ndong)

Rebondissement dans l'affaire Mariama Sagna de Pastef. La gendarmerie est sur la piste de plusieurs suspects. La défunte a été étranglée selon les premiers éléments de l'enquête. Le corps de la victime a été déposé à l'hôpital Aristide Le Dantec pour les besoins de l'autopsie.

La responsable départementale de Pastef à Keur Massar a été froidement assassinée le samedi dernier vers les coups de 23 heures. La dame Mariama Sagna a été tout simplement étranglée à son domicile par des individus non encore identifiés. Et ce, à l’absence de son mari. Les bandits qui se sont introduits furtivement chez elle, ont emportés dans leur fuite, plusieurs objets de valeurs dont un téléviseur écran plat.

Son corps a été retrouvé sans vie dans sa chambre à coucher. Ses proches n’en reviennent toujours pas. Le même jour la défunte était pourtant à Keur Massar au meeting de son leader,  Ousmane Sonko. C’était dans le cadre de la campagne pour le parrainage. C’est après ce rassemblement politique dont elle était la principale organisatrice que l’irréparable s’est produit. Sa chambre était sens dessus sens dessous, après le passage de ses bourreaux.

Mariama Sagna qui était mère de deux enfants, a-t-elle été violée avant d’être sauvagement tuée? Mystère et boule de gomme. En tout cas, la gendarmerie s’est vite saisie de cette affaire qui défraie toujours la chronique dans la banlieue dakaroise. Selon des sources proches du dossier, plusieurs suspects sont dans le viseur des pandores. L’enquête suit son court. Et aucune piste n’est écartée. Pour les besoins de l’autopsie, le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec. Affaire à suivre…

Related Articles

Laisser un commentaire

Close